Actualités des ONG au Mali

Une marrée humaine se dresse contre toute idée de partition du Mali à travers l’appel de la Société civile

jeudi 2 octobre 2014

Pour dire non à toute velléité de division du Mali, les organisations de la société civile ne sont pas passées par quatre chemins ce jeudi 25 septembre 2014. Ils Lire la suite

Les Maliens préparent ardemment leur participation au Forum Social Africain

mardi 9 septembre 2014

Dans le cadre des préparatifs du Forum Social Africain (FSA) de Dakar, la CAD-Mali structure focale du Comité d’organisation dudit Forum prévu du 15 au 19 Lire la suite

Pourparlers inter-malien d’Alger : le haut représentant du Chef de l’Etat explique à la Société Civile la stratégie du Gouvernement

mardi 9 septembre 2014

La Salle de conférence du Gouvernorat du District de Bamako a servit de cadre ce mardi 12 aout d’une rencontre entre les organisations de la société civile Lire la suite

0 | 3 | 6 | 9 | 12 | 15 | 18 | 21

La Société Civile malienne presente sa voix commune pour les pourparlers d’Alger

Préoccupé par la situation politico-sécuritaire sur le territoire National, depuis plus de trois ans, le Collectif des Organisations de la Société Civile Constate que malgré les Résolutions des Nations Unies, les efforts de l’Etat du Mali, l’implication des Pays Africains et de l’ensemble de la Communauté Internationale, les maliens demeurent perplexes quant à une issue favorable de sortie de Crise.

En effet, la situation sécuritaire dans les Régions du Nord du Pays continue à être caractérisée par une insécurité permanente dans toutes les localités, des attentats à la voiture piégée, des lancements d’obus, une occupation de la plupart des localités par des groupes de rebelles, des Jihadistes et des narcotrafiquants, un faible accès des populations aux services sociaux de base et un secteur économique peinant à se remettre en route.

Le retour de l’Administration et de l’armée étant limité à quelques agglomérations, les violations des Droits des populations continuent de se perpétrer dans de nombreuses localités laissées pour compte. Les programmes de développement des Régions du Nord du Mali sont immobilisés. Cette situation qui maintient les populations dans une position de désœuvrement et d’incertitude ne favorise pas le climat de réconciliation tant attendue.

Dans ces conditions, ne devrions-nous pas questionner l’efficacité des approches de résolution adoptées au niveau national et de l’engagement de la Communauté Internationale dans le règlement de cette crise ? A ce propos, la multitude des intervenants dans la Crise Malienne et aussi des propositions de médiation, illustrent l’existence et l’importance des enjeux et des positionnements géostratégiques de certains pays, tant frontaliers qu’éloignés. Le constat, aujourd’hui, est que les Maliens sont lassés de cette crise et de la lenteur des procédures et tractations pour la résoudre. Ils nourrissent cependant l’Espoir de voir le processus d’Alger déboucher sur une Paix Définitive dans l’intérêt des maliens et de tous les maliens.

Pour ce faire, les Organisations de la Société Civile du Mali, réunies au sein du Collectif des OSC pour une paix définitive, veulent porter cette Voix Commune à l’adresse de nos Autorités, mais aussi à l’Ensemble de la Communauté Internationale pour être entendue et pour apporter sa contribution à la PAIX.

C’est à la faveur d’une conférence de presse au siège de la FECONG assurant le secrétariat du Forum des OSC que les leaders des principaux des organisations de la Société Civile ont présentés le document de contribution baptisé "la Voix Commune de la Société Civile" à la presse.

Conformément à la feuille de route d’Alger, le document porte sur les thèmes suivants :

  • Les Aspects Politico-institutionnels,
  • La Réconciliation Nationale, la Justice et les Questions humanitaires ;
  • La Réforme du Secteur de la Défense et de la Sécurité ;
  • Le Développement Économique Social et Culturel.

Télécharger la voix commune de la société civile