Actualités des ONG au Mali

Une marrée humaine se dresse contre toute idée de partition du Mali à travers l’appel de la Société civile

jeudi 2 octobre 2014

Pour dire non à toute velléité de division du Mali, les organisations de la société civile ne sont pas passées par quatre chemins ce jeudi 25 septembre 2014. Ils Lire la suite

Les Maliens préparent ardemment leur participation au Forum Social Africain

mardi 9 septembre 2014

Dans le cadre des préparatifs du Forum Social Africain (FSA) de Dakar, la CAD-Mali structure focale du Comité d’organisation dudit Forum prévu du 15 au 19 Lire la suite

Pourparlers inter-malien d’Alger : le haut représentant du Chef de l’Etat explique à la Société Civile la stratégie du Gouvernement

mardi 9 septembre 2014

La Salle de conférence du Gouvernorat du District de Bamako a servit de cadre ce mardi 12 aout d’une rencontre entre les organisations de la société civile Lire la suite

0 | 3 | 6 | 9 | 12 | 15 | 18 | 21

Lancement du « Appui au Renforcement de la Redevabilité et du Contrôle Citoyen en matière de Santé et de l’Education »

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet intitulé « Appui au Renforcement de la Redevabilité et du Contrôle Citoyen en matière de Santé et de l’Éducation dans les communes IV et V du District de Bamako », le siège du CCA ONG a abrité la cérémonie de lancement dudit projet initié par la FECONG, le 6 décembre 2016, en présence des représentants des Maires des CIV et CV, du Président du Forum des OSC, du Président et du coordinateur de la FECONG, du représentant du PAOSC II et de nombreux représentants d’OSC des communes concernées.


Au cours de la cérémonie de lancement, les responsables de la Fédération des Collectifs d’ONG (FECONG) ont présenté le contenu du projet qui sera mis en œuvre d’Octobre 2016 à mars 2017 aux autres acteurs présents, Ils ont également informé la population sur la problématique de redevabilité et du contrôle citoyen en matière de santé et d’éducation.

Selon, Modibo Kampo, coordinateur, cet appui permettra à la Fédération de doter la population de manière générale et spécifiquement celle de la commune IV et V de Bamako, d’une meilleure compréhension des mécanismes de recevabilité et de contrôle citoyen dans le domaine de la santé et de l’éducation.

Quant au Président de la FECONG, Amadou Malet, il martela que “L’exercice des missions de contribution et de veille impose aux OSC maliennes de s’impliquer pour l’amélioration des politiques publiques mais aussi pour l’effectivité de leur mise en œuvre conforme et adaptée aux besoins des populations”. C’est pourquoi il insistera sur le fait que ceci permettra aux OSC d’évaluer et d’apprécier l’existence et la qualité des services publics de santé et d’éducation dans leurs communes ainsi que de créer une synergie et un dialogue politique multi-acteurs autour de la délivrance de ces services sociaux de base. Enfin le Président a invité tous les acteurs et parties prenantes du projet à un véritable engagement pour l’atteinte des résultats escomptés en vue d’une replicabilité sur les autres communes du Mali.

Mme Diabaté Fatoumata Diombana, représentante des maires de la Commune IV et V du district, a tenu à remercier très sincèrement la FECONG pour l’initiative et le PAOSC II pour ce financement. Elle a en outre souhaité que de telles initiatives se multiplient dans les communes en faveur d’une plus grande implication des femmes et des jeunes, acteurs clés de tout le développement local.

Pour la mise en œuvre pratique du projet, plusieurs activités sont prévues dans les deux communes, notamment l’organisation d’atelier d’information et d’orientation, la tenue d’espace contact avec les services techniques et les organisations de la société civile, l’organisation d’une étude pour faire l’état des lieux des services rendus dans les secteurs de l’éducation et de santé dans les communes cibles du projet. Des sessions de formation des groupes cibles du projet sur les mécanismes de la recevabilité et du contrôle citoyen de l’action publique sont également prévues. Enfin la FECONG compte organiser et animer des espaces de redevabilité sur les secteurs d’éducation et de la santé.

Enfin, les responsables de la FECONG ont invité les communes bénéficiaires à plus de collaboration avec tous les acteurs cibles dans la mise en œuvre dudit projet au bénéfice des populations des communes respectives.