Actualités des ONG au Mali

Une marrée humaine se dresse contre toute idée de partition du Mali à travers l’appel de la Société civile

jeudi 2 octobre 2014

Pour dire non à toute velléité de division du Mali, les organisations de la société civile ne sont pas passées par quatre chemins ce jeudi 25 septembre 2014. Ils Lire la suite

Les Maliens préparent ardemment leur participation au Forum Social Africain

mardi 9 septembre 2014

Dans le cadre des préparatifs du Forum Social Africain (FSA) de Dakar, la CAD-Mali structure focale du Comité d’organisation dudit Forum prévu du 15 au 19 Lire la suite

Pourparlers inter-malien d’Alger : le haut représentant du Chef de l’Etat explique à la Société Civile la stratégie du Gouvernement

mardi 9 septembre 2014

La Salle de conférence du Gouvernorat du District de Bamako a servit de cadre ce mardi 12 aout d’une rencontre entre les organisations de la société civile Lire la suite

0 | 3 | 6 | 9 | 12 | 15 | 18 | 21

Présentation

Premier collectif regroupant des ONG nationales et internationales, le Conseil de Concertation et d’Appui aux ONG du Mali a été crée en 1983 pendant la période d’urgence (sécheresse) par une vingtaine d’ONG sous l’appellation de Comité de Coordination des Actions d’Urgence des ONG (CCAU-ONG). Accepté et encouragé par le gouvernement, appuyé par les Organisations Internationales, le CCAU-ONG a été une plateforme d’échange d’informations et d’expériences.

La distribution gratuite de l’aide alimentaire, l’aménagement des sites et des abris, l’approvisionnement en eau potable, l’assainissement et la santé de base ont été les activités essentielles menées par les ONG dans les localités touchées par les effets de la sécheresse.

L’amélioration du régime pluviométrique en 1986 a crée une condition indispensable pour la reprise des activités de production en milieu rural et le retour de certaines populations sur leurs sites d’origine. Les ONG ont entrepris des actions d’appui aux communautés dans tous les secteurs de développement à la base à travers des projets/programmes. Désormais, les actions s’inscrivent sur des périodes assez longues contrairement aux activités ponctuelles de la phase d’urgence. Le passage de l’urgence au développement a amené le collectif à prendre le nom de Comité de Coordination des Actions des Organisations Non Gouvernementales (CCA-ONG). Le nouveau collectif compte alors une trentaine d’ONG de nationalités diverses.

Les mutations socio-politiques survenues en 1991 par l’instauration d’us espace démocratique ont permis l’exercice des libertés publiques, d’associations, d’expression, etc. Ceci va entrainer une croissance numérique sans précédent du nombre des ONG et associations. En 1996, à la date de démarrage de son premier plan stratégique, le CCA-ONG comptait plus de 70 ONG membres.

En 2003, le collectif enregistre plus de 160 membres. Il devient alors Conseil de Concertation et d’Appui aux ONG (CCA-ONG). Il compte aujourd’hui 177 ONG membres.

Le collectif est membre de plusieurs institutions et commissions nationales chargées de la définition des politiques de développement : Conseil Economique Social et Culturel, Conseil d’Administration du PAIB (Association d’Appui aux Initiatives de Bases), conseil d’administration de l’AGETIPE, l’AGETIERE, de FODESA, FSN, etc.

Le CCA-ONG privilégie le travail en synergie et le fonctionnement en réseau. Ceci a permis aux ONG de se faire reconnaître et de s’affirmer en tant que vecteurs de changements social à côté d’autres acteurs comme les syndicats, les diverses associations, les coopératives, les pouvoirs publics, les partenaires au développement, etc.